NUEVAS TENDENCIAS SOBRE EL ENTRENAMIENTO FISICO EN EL FOOTBALL Version en Français Santiago 2013

download NUEVAS TENDENCIAS SOBRE EL ENTRENAMIENTO FISICO EN EL FOOTBALL Version en Français Santiago 2013

If you can't read please download the document

  • date post

    03-Nov-2014
  • Category

    Sports

  • view

    138
  • download

    2

Embed Size (px)

description

NUEVAS TENDENCIAS SOBRE EL ENTRENAMIENTO FISICO EN EL FOOTBALL, NUEVA VISION EUROPEA. Santiago du Chili nov. 2013 Diaporama Version en français

Transcript of NUEVAS TENDENCIAS SOBRE EL ENTRENAMIENTO FISICO EN EL FOOTBALL Version en Français Santiago 2013

  • 1. CAZORLA Georges Santiago Mircoles 13 de noviembre 2013 georges_cazorla@yahoo.fr Cellule Recherche FFF-DTN Nuevas tendencias sobre el entrenamiento fsico en el futbol, nueva visin Europea. Version franaise + vidos Seminario internacional : Futbol Reflexiones Tcnicas /estratgicas, cientficas.Tendencias, tecnologa y Evaluacin

2. I Observation et analyse des exigences physiques, physiologiques et biologiques du match II Evaluation des qualits requises III Applications dans la prparation physique PLAN DE LEXPOSE 3. I I Observation et analyse des exigences physiques, physiologiques et biologiques du match II Evaluation des qualits requises III Applications dans la prparation physique 4. 1 Analyse des exigences du match hier, aujourdhui, demain ? Les capacits du sportif 2 PREPARATION PHYSIQUE : planification, programmation, priodisation Orientation SuiviContrle Avis des entraneurs experts Etude de la littrature Observation et prise de mesures en situation relle dentranement et de comptition Choix, laboration et Validation des mesures les plus pertinentes (aspects mtrologiques) 3 1-2 NOTRE DEMARCHE 5. Dynamique de groupe Habilets tactiques dquipe Stratgies et plan de match Habilets tactiques individuelles Habilets techniques individuelles Plans prcompt. et comp. Habilets individuelles Qualits motrices Qualits musculaires Qualits Morpho- logiques Filires nergtiques Dveloppement de la matrise de soi Nutrition Accompagnement psychologique Qualit de lentraneur dans les choix stratgiques Dveloppement des capacits mentales Comptence du prparateur physique Sant : comptence du mdecin Rcupration : contrle biologique Exigences de la comptition Imposer son jeu ou sadapter au jeu adverse 6. CHARGE EXTERNE : Observation et rpertoire des actions du match par poste de jeu. Extrapolation des qualits physiques requises CHARGE INTERNE : Recueil de la FC, analyses des modifications biologiques, chelles dapprciation du ressenti en fonction du poste de jeu. CONSEQUENCES POUR LEVALUATION ET LA PREPARATION PHYSIQUE 7. LE TOUT EN UN : Podomtre + acclromtre + GPS + CFM COUPLAGE AVEC UNITS VIDEO 8. Course intense : 1211 m 247m 14.3 % Vitesse : 17 22 km/h 100 120% VAM Distance moyenne des courses intenses: 22.8 m 14.5 m Sprint : 734 m 104 m 8.7 % Vitesse : 23 28 km/h 125 180% VAM Distance moyenne des sprints : 17.2 m 12.3 m 9. Durant un match, un joueur peut acclrer brutalement entre 72 et 109 fois. 88 14 fois se bloquer et changer brutalement de direction entre 40 et 70 fois : 54 12 fois 10. n = 20 Marche Courses allure modre Courses rapides Sprints avec lan Sprints dpart arrt Sprints aprs changt direction Sprints avec ballon Pas Chass. Dplact en arrire DEFENSEURS Moyenne 33,0 34,1 16,5 14,6 15,5 17,2 15,4 17,4 29,9 E. type 4,3 6,2 3,1 8,6 6,0 1,6 2,9 12,6 9,6 MILIEUX Moyenne 35,3 38,5 16,9 14,6 15,6 17,8 20,0 20,6 13,8 E. type 3,8 8,2 2,8 0,5 2,2 13,7 15,5 9,4 4,0 ATTAQUANTS Moyenne 34,3 30,3 14,4 20,7 19,3 14,6 16,6 16,2 8,5 E. type 5,4 14,0 4,5 0,9 0,7 6,7 7,5 7,5 3,1 Distance moyenne (m) parcourue respectivement dans chacune des rptitions des diffrentes modalits de dplacement au cours du match Cazorla et al. 2009 11. n = 20 Courses rapides Sprints avec lan Sprints dpart arrt Sprints aprs chagt direction Sprints avec ballon Moyennes des des dures DEFENSEURS Moyenne 3,43 2,17 3,08 2,99 2,63 2,86 E. type 0,65 1,28 1,19 0,28 0,49 0,78 MILIEUX Moyenne 3,52 2,17 3,10 3,10 3,41 3,06 E. type 0,58 0,07 0,44 2,38 2,64 1,22 ATTAQUANTS Moyenne 3,00 3,08 3,84 2,54 2,83 3,06 E. type 0,94 0,13 0,14 1,17 1,28 0,73 Dure moyenne (s. 1/100) de chaque course intense en fonction du poste Cazorla et al. 2009 12. Courses rapides Sprints avec lan Sprints dpart arrt Sprints aprs changt direction Sprints avec ballon Total DEFENSEURS Moyenne 65,5 22,5 16,5 15,5 26,3 146,3 Ecart type 19,3 9,4 5,7 4,5 7,8 46,7 MILIEUX Moyenne 76 27,7 22,3 28,3 31 185,3 Ecart type 20,1 4,9 6,4 10,8 8,9 51,1 ATTAQUANTS Moyenne 84,3 31 22,7 19,3 30 187,3 Ecart type 10,7 5,6 7,2 6,7 10,8 41 Nombre de rptitions dans chacune des modalits de dplacement haute intensit (102 142 % VAM) au cours du match Cazorla et al. 2009 13. Sprints avec lan Sprints dpart arrt Sprints aprs changt direction Sprints avec ballon Total DEFENSEURS Moyenne 22,5 16,5 15,5 26,3 80,8 Ecart type 9,4 5,7 4,5 7,8 27,4 MILIEUX Moyenne 27,7 22,3 28,3 31 109,3 Ecart type 4,9 6,4 10,8 8,9 31 ATTAQUANTS Moyenne 31 22,7 19,3 30 103 Ecart type 5,6 7,2 6,7 10,8 30,3 Nombre de rptitions de sprints au cours du match Cazorla et al. 2009 14. Courses rapides et sprints : > 23 km/h N = 21 Distances parcourues (m) Cazorla et al. 2009 15. En moyenne : une action intense de (2.8 + 1.6 s) toutes les - 26 s pour les attaquants - 29 s pour les milieux - 35 s pour les dfenseurs Les observations et analyses prcdentes permettent de dfinir football comme une activit exercices intermittents courts, trs intenses, alatoirement rpartis en fonction du poste, des partenaires et des adversaires , se droulant dans des espaces de plus en plus rduits et ncessitant beaucoup de coordination surtout au niveau des membres infrieurs , SYNTHESES ET CONSEQUENCES 16. ? 17. SYNTHESES DES OBSERVATIONS (charge externe) Le match se caractrise et se caractrisera (?) surtout par : - Une distance totale parcourue entre 9000 et 11000 m Demain = - la rptition de courses et dactions techniques trs courtes dintensit supra maximale (suprieure VO2max) Demain - le nombre de celles-ci dpend du poste de jeu, Demain - les sprints en constituent lessentiel, Demain - ceux-ci sont rarement linaires mais prsentent de nombreux changements de direction, - les dures des actions intenses qui se situent entre 2 et 4s - et par la distance moyenne des courses intenses et des sprints qui est proche de 20m, Demain 18. CHARGE EXTERNE : Observation et rpertoire des actions du match par poste de jeu. CHARGE INTERNE : 1- Rpercussions physiologiques de la rptition des actions intenses et de courtes dures (sprints) 2- Analyses des modifications biologiques, CONSEQUENCES POUR LEVALUATION ET LA PREPARATION PHYSIQUE 19. Un peu de physiologie pour bien comprendre 20. 20 30 - 25 - 20 - 15 - 10 - 5 - 0 - 50% 44% 6% 46% 46% 8% 22% 47% 31% 45% 38% 3 6 20% 0 - 1.28s 32% 1.28s 2.56s Dures des sprints (s) : ATP-PCr Glycognolyse anarobie Processus arobie 2.56s 6s 10s 20s 30s Hultman et Sjoholm 1983 Medbo et Tabata 1989 Medbo et al. 1999 Withers et al 1991 Gaitanos et al. 1993 Boobis et al. 1982 Gastin 2001 Cheetham 1986 Bogdanis et al. 1995 Spencer et al. 2005 3% Mtabolismes sollicits au cours de sprints de diffrentes dures Cazorla 2009 80% 65% 17% 21. ATP ADP + Pi Cratine + Pi Phosphorylcratine (PCr) Glycogne Lactate ++ = CO2 + H2O Glycogne + 02, SOURCES ENERGETIQUES IMMEDIATES : 1 seul sprint de 3 - 4 s ou dpart10 30 m, sauts et toutes actions trs courtes ( 1 4 - 5s ) et trs intenses. 55-60% 35-40% 5% Cazorla 2012 22. 22Hultman and Sjholm. J Physiol, 1983, 345 100m 200m 400m20m 23. 23 100 80 60 40 20 I I I I 0 10 20 30 [PCr](en%) I I I I I 0 40 60 80 100 A B Dure du sprint (en s) Distance du sprint (en m) Dpltion en PCr au niveau du vaste externe du quadriceps lors de sprints en course pied : A) en fonction de la dure (Bogdanis et al., 1998; Cheetham et al. 1986). B) en fonction de la distance parcourue (Hirvonen et al. 1987) [PCr](en%) 100 80 60 40 20 24. Figure 9 : Synthse des phosphagnes aprs un exercice court et intense. Lapport doxygne est indispensable pour permettre la resynthse de lATP dans les mitochon- dries. Les molcules dATP ainsi formes permettent elles- mmes la resynthse de la PCr. Harris et coll. (1976) 20 _ 16_ 12 _ 8 _ 4 _ 0 Occlusion = absence doxy- gne = pas de resynthse des Phosphagnes (ATP + PCr). Circulation sanguine normale Exercice puisant Repos Rcupration I I I I I I 0 2min 4min 8min 12min 90% en 4min 85% en 2min 70% en 50s 2 RECUPERATION DE LATP ET DE LA PCr 25. 25 CINETIQUE DE LA RESYNTHESE DE LA PCr APRES EPUISEMENT DES RESERVES La PCr utilise au cours de l exercice puisant est reconstitue comme suit: 70 % en 30 s 84 % en 2 min 89 % en 4 min 97 % 100 % en 6 8 min 26. ATP ADP + Pi Cratine + P Phosphorylcratine (PCr) CO2 + H2O Acides Gras Glucose Lactate Rcupration entre plusieurs sprints ou actions intenses de 3 - 4 s (20-30m) + OXYGENE UTILISABLE La vitesse de la rcupration entre les actions courtes et intenses est oxygno dpendante Cazorla 2012 27. 27 CONSEQUENCE Aprs un exercice court et intense, la resynthse de la phosphorylcratine (PCr) partir de nouvelles molcules d ATP, ncessite la prsence d oxygne. Comme lont dmontr les travaux Quirstorff & al, 1992 ; Trump & al.,1996 ; Bogdanis & al.,1996, il est possible d amliorer la vitesse de resynthse de la PCr entre plusieurs exercices courts et intenses grce un bon dveloppement pralable de la capillarisation et de la capacit oxydative des muscles sollicits. La vitesse de cette resynthse dpend de la quantit d oxygne que le muscle peut utiliser (pouvoir oxydatif musculaire). Mitochondries ++ Myoglobine ++ 28. ATP ADP + Pi Cratine + Pi Phosphorylcratine (PCr) Glycogne Lactate CO2 + H2O Glycogne + 02, SOURCES ENERGETIQUES : 10 sprints de 3 - 4 s ou 10 exercices trs courts : 1 4 - 5s et trs intenses. 14-18 % (60%) 35-38 % (35%) 45-48 % ( 5%) Cazorla 2011 Ross et Leveritt 2001 Spencer et al. 2005; 2006 Aziz et al 2007 Bravo et al 2007 Castagna et al. 2007 Spencer et al 2008 Impellizzeri et al 2008 Mendez-Villanueva et al 2008 Burgomaster et al 2008 29. MOYENNES DES % VO2MAX ATTEINTS A CHAQUE ESSAI DU 12 x 20m 64,8 73,3 76,5 77,7 80,4 83,3 82,5 83,8 83,9 85,4 85,5 87,5 10,1 7,7 6,8 7,3 6,5 7,9 8,0 8,4 8,4 7,4 6,1 7,5 0,0 10,0 20,0 30,0 40,0 50,0 60,0 70,0 80,0 90,0 100,0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Numrosdesessais % VO2max MOYENNE ECART TYPE Essai 6 85 et 95% 12 x 20m R : 30s Linaire Cazorla 2011 30. La rptition de sprints peut aussi impacter la capacit arobie (pouvoir oxydatif muscu