New Reims Grand Centre Concertation secteur tri postal · 2019. 4. 17. · Palabreo -...

of 30 /30
221 rue La Fayette, 75010 Paris / [email protected] Tél : 01 43 14 50 00 / SARL au capital de 8 000€ RCS Paris 820 523 785 / SIRET 820 523 785 00021 / Code APE 7112B TVA intracommunautaire : FR 39 820523785 Paris, le mercredi 20 mars 2019 Cr190320 Reims Tri postal Atelier du 7 02 19 Reims Grand Centre – Concertation secteur tri postal Destinataires : Services de la Ville de Reims et de la communauté urbaine du Grand Reims Auteur : Maxime Lestien (Palabreo) Sujet : Compte-rendu de l’atelier sur les usages du 7 février 2019 Sommaire 1. CONTEXTE ET METHODE DE L’ATELIER ..................................... 2 2. LES USAGES LIES AUX DEPLACEMENTS ..................................... 5 2.1. LES DEPLACEMENTS PIETONS ........................................................................ 5 2.2. LE VELO ET LA TROTTINETTE.......................................................................... 6 2.3. LA VOITURE INDIVIDUELLE ............................................................................ 6 2.4. LA VOITURE PARTAGEE ................................................................................ 7 2.5. LE BUS (RESEAU URBAIN) ............................................................................. 8 2.6. LE CAR (RESEAU INTERURBAIN) ..................................................................... 8 2.7. LE TRAM................................................................................................... 9 2.8. LE TAXI..................................................................................................... 9 3. LES AUTRES USAGES .............................................................. 10 3.1. SE RESTAURER ......................................................................................... 10 3.2. SE DIVERTIR ............................................................................................ 10 3.3. ATTENDRE .............................................................................................. 11 3.4. FAIRE DES COURSES .................................................................................. 11 3.5. S’INFORMER ........................................................................................... 12 3.6. LES AUTRES SERVICES ................................................................................ 12 3.7. LES CONTRIBUTIONS LIBRES ........................................................................ 13 4. RACONTEZ LE POLE D’ECHANGES MULTIMODAL .................... 14 4.1. PROFIL 1 DENISE, JEUNE RETRAITEE .......................................................... 14 4.2. PROFIL 2 JAMES, TOURISTE ANGLAIS ......................................................... 14 4.3. PROFIL 3 MATHILDE, ETUDIANTE CYCLISTE ................................................. 15 4.4. PROFIL 4 NIKOLA, JEUNE PAPA ................................................................. 17 4.5. PROFIL 5 MARIE-CHRISTINE, EMPLOYEE DEFICIENTE VISUELLE ........................ 17 4.6. PROFIL 6 ELIES, HABITANT CLAIRMARAIS .................................................... 19 4.7. PROFIL 7 ZOE, EMPLOYEE A PARIS ............................................................ 19 ANNEXE I – PLANS PRODUITS PAR LES PARTICIPANTS ................... 20 ANNEXE II – QUESTIONNAIRE D’ENQUETE ..................................... 30

Transcript of New Reims Grand Centre Concertation secteur tri postal · 2019. 4. 17. · Palabreo -...

  • 221 rue La Fayette, 75010 Paris / [email protected] Tél : 01 43 14 50 00 / SARL au capital de 8 000€

    RCS Paris 820 523 785 / SIRET 820 523 785 00021 / Code APE 7112B TVA intracommunautaire : FR 39 820523785

    Paris, le mercredi 20 mars 2019 Cr190320 Reims Tri postal Atelier du 7 02 19

    Reims Grand Centre – Concertation secteur tri postal Destinataires : Services de la Ville de Reims et de la communauté urbaine du Grand Reims

    Auteur : Maxime Lestien (Palabreo)

    Sujet : Compte-rendu de l’atelier sur les usages du 7 février 2019

    Sommaire 1. CONTEXTE ET METHODE DE L’ATELIER ..................................... 2

    2. LES USAGES LIES AUX DEPLACEMENTS ..................................... 5

    2.1. LES DEPLACEMENTS PIETONS ........................................................................ 5 2.2. LE VELO ET LA TROTTINETTE .......................................................................... 6 2.3. LA VOITURE INDIVIDUELLE ............................................................................ 6 2.4. LA VOITURE PARTAGEE ................................................................................ 7 2.5. LE BUS (RESEAU URBAIN) ............................................................................. 8 2.6. LE CAR (RESEAU INTERURBAIN) ..................................................................... 8 2.7. LE TRAM................................................................................................... 9 2.8. LE TAXI..................................................................................................... 9

    3. LES AUTRES USAGES .............................................................. 10

    3.1. SE RESTAURER ......................................................................................... 10 3.2. SE DIVERTIR ............................................................................................ 10 3.3. ATTENDRE .............................................................................................. 11 3.4. FAIRE DES COURSES .................................................................................. 11 3.5. S’INFORMER ........................................................................................... 12 3.6. LES AUTRES SERVICES ................................................................................ 12 3.7. LES CONTRIBUTIONS LIBRES ........................................................................ 13

    4. RACONTEZ LE POLE D’ECHANGES MULTIMODAL .................... 14

    4.1. PROFIL 1 – DENISE, JEUNE RETRAITEE .......................................................... 14 4.2. PROFIL 2 – JAMES, TOURISTE ANGLAIS ......................................................... 14 4.3. PROFIL 3 – MATHILDE, ETUDIANTE CYCLISTE ................................................. 15 4.4. PROFIL 4 – NIKOLA, JEUNE PAPA ................................................................. 17 4.5. PROFIL 5 – MARIE-CHRISTINE, EMPLOYEE DEFICIENTE VISUELLE ........................ 17 4.6. PROFIL 6 – ELIES, HABITANT CLAIRMARAIS .................................................... 19 4.7. PROFIL 7 – ZOE, EMPLOYEE A PARIS ............................................................ 19

    ANNEXE I – PLANS PRODUITS PAR LES PARTICIPANTS ................... 20

    ANNEXE II – QUESTIONNAIRE D’ENQUETE ..................................... 30

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 2

    1. CONTEXTE ET MÉTHODE DE L’ATELIER

    Dans le cadre de la démarche Reims Grand Centre, la concertation sur le Pôle d’Échanges Multimodal (PEM) de la gare SNCF Reims centre a donné lieu, dans un premier temps, à une enquête de recueil des attentes et propositions pour ce futur aménagement. L’enquête a été réalisée les 10 et 11 janvier 2019, sur le parvis de la gare TGV Reims Centre et devant l’entrée de la gare côté Clairmarais, et a réuni 483 répondants (dont 250 réponses en ligne). L’atelier dont ce document rend compte est l’étape suivante de cette démarche.

    Quelques éléments de contexte sur le projet de PEM

    Les objectifs assignés au PEM gare Reims Centre :

    1. établir le PEM Reims Centre comme véritable porte d’entrée du territoire ;

    2. déménager la gare routière Saint-Symphorien sur le site de Tri Postal ;

    3. développer l’intermodalité sur le site du PEM par une meilleure organisation et identification des

    usages actuels ainsi que l’intégration de nouveaux services ;

    4. conforter et développer l’accessibilité tous modes du PEM et notamment son intégration au projet

    urbain Reims Grand Centre.

    Les objectifs d’intégration du PEM dans le projet urbain :

    1. rendre la cour de la gare aux piétons et aux cyclistes ;

    2. améliorer les liaisons entre la cour de la gare et le centre-ville, en particulier l’aire piétonne de la

    place d’Erlon ;

    3. relier par des liaisons douces la gare et l’îlot Sernam ;

    4. desservir par des transports en commun performants la gare Reims centre et ses environs ;

    5. intégrer la gare routière et les fonctionnalités PEM en accompagnement de la création d’un

    nouveau quartier.

    L’enquête préalable

    La démarche a débuté par une enquête de terrain et en ligne afin de mieux comprendre les usages actuels du site, identifier les éléments à maintenir ou développer et les attentes pour le réaménagement du secteur. Par ailleurs, une attention particulière a été portée sur les besoins en matière de mobilité et les aménagements souhaités dans le PEM. Les éléments recueillis ont permis de nourrir les échanges de l’atelier du 7 février 2019.

    Les enquêteurs mobilisés pour l’occasion (trois intervenants de Palabreo aidés de deux agents de la ville de Reims en service civique) ont parcouru le site et ses abords durant deux jours et ont récolté 483 réponses (dont 250 en ligne sur le site de la Ville de Reims), début janvier 2019.

    Le questionnaire mentionné est joint en annexe de ce document. Les résultats ont été présentés lors de l’atelier et constituaient la base de la réflexion des participants (voir dans le corps de ce document les encadrés gris).

    L’organisation de l’atelier

    L’atelier a été organisé dans la salle des fêtes de l’hôtel de ville, le 7 février 2019, à 18h, pour une durée de 2h. L’objectif de cet atelier était de poursuivre la réflexion sur les usages futurs du pôle d’échanges multimodal en soumettant au débat collectif les idées recueillies pendant l’enquête.

    Dès leur arrivée, les participants ont été disposés par table-atelier de 6 à 10 personnes. 70 personnes ont répondu présent pour débattre à l’invitation de la communauté urbaine du Grand

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 3

    Reims. En parallèle d’une information dans la presse et sur les outils numériques des collectivités, les invitations ont été transmises aux participants à la concertation sur le projet Reims Grand Centre et aux répondants à l’enquête.

    Le déroulé de l’atelier

    Après une introduction de la présidente du Grand Reims Catherine Vautrin et du maire de Reims Arnaud Robinet, le contexte du projet et ses grandes orientations ont été présentés par Delphine Pinçon, chef de projet en aménagement urbain pour la communauté urbaine du Grand Reims, et Cédric Delest, architecte auprès de l’agence François Leclercq.

    Les résultats de l’enquête ont ensuite été présentés par l’animateur de la réunion, Maxime Lestien de l’agence Palabreo.

    La méthode de travail de l’atelier a pris pour point de départ les résultats de l’enquête concernant les usages futurs du site et s’est composée de deux séquences.

    Première séquence de travail – l’approfondissement des usages

    Sur une première fiche de contribution, les participants ont pu découvrir les attentes et propositions liées aux modes de déplacement (marche à pied, vélo et trottinette, voiture individuelle et partagée, réseau de bus urbain et interurbain, tram, taxi). Sur une seconde fiche se trouvaient les usages regroupés par grandes fonctions (se restaurer, se divertir, attendre, faire les courses, s’informer, autres). Une troisième fiche permettait l’expression libre.

    La mission des participants : préciser et commenter ces idées afin de nourrir les réflexions pour l’aménagement du futur pôle d’échanges multimodal.

    Seconde séquence de travail – Racontez-nous le futur pôle d’échanges multimodal

    ၗ l’aide d’un plan du périmètre de réflexion et de son environnement, imprimé en format A0 (voir ci-après), et d’un début d’histoire (les « profils »), chaque table a incarné un personnage qui fréquente le pôle d’échanges multimodal. Sept profils ont été imaginés pour faire vivre des modes de déplacement et des usages différents.

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 4

    Une fois le travail terminé, l’ensemble des contributions a été affiché aux grilles prévues à cet effet. Les participants et les intervenants ont pu prendre connaissance des résultats des réflexions et l’animateur a réalisé une première synthèse des principaux éléments pour conclure la soirée.

    Le plan présenté, réalisé par l’agence François Leclercq, était composé :

    d’une vue aérienne comportant les futurs aménagements du projet Reims Grand Centre

    d’un périmètre restreint d’étude sur la requalification du secteur « tri postal » (pointillés rouges)

    d’un périmètre plus large de réflexions sur le pôle d’échanges multimodal (pointillés bleus)

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 5

    2. LES USAGES LIÉS AUX DÉPLACEMENTS

    Pour chaque mode de déplacement, les fiches de contributions présentaient les demandes ou propositions identifiées lors de l’enquête autour de la gare TGV Reims centre, nous les reprenons en encadré. Suivent quelques phrases de synthèse et les contributions collectives recueillies lors de l’atelier du 7 février 2019.

    2.1. LES DEPLACEMENTS PIETONS

    Enquête (synthèse) :

    faciliter l’accès aux voies (nouvel accès coté Clairmarais par exemple) ;

    mieux indiquer les cheminements ;

    créer une passerelle entre les deux côtés de la gare ;

    changer le revêtement pavé peu pratique du parvis.

    Atelier (synthèse) : Concernant la marche à pied, les participants évoquent le plus souvent la création d’une passerelle au-dessus des voies, accessible aux piétons, cyclistes, trottinettes et personnes à mobilité réduites (PMR). Cela pourrait « désenclaver » le quartier Clairmarais, en le reliant soit au centre-ville, soit vers le monument aux morts. Certains relèvent l’importance de son harmonie architecturale avec la gare.

    Les participants demandent ensuite une meilleure signalétique, dès la sortie de la gare TGV Reims Centre, afin de mieux repérer les deux côtés de la ville (centre-ville et Clairmarais).

    Deux tables proposent l’aménagement d’un passage couvert entre la gare et le pôle d’échanges multimodal.

    Les autres propositions ou demandes :

    un tapis roulant entre la gare et le tri postal ;

    l’ajout de passage piétons autour de la gare ;

    traiter le problème des pavés glissant par temps de pluie ;

    des cheminements sécurisés sur le parvis.

    Atelier (contributions) : Une passerelle entre Clairmarais et place d'Erlon (accessible aux vélos, trottinettes et PMR). Désenclaver le quartier Clairmarais / Création d'une passerelle entre l'espace multimodal et le côté Clairmarais (au-delà de l'ouverture du souterrain). Ajout de signalétique pour identifier les deux côtés de la ville (plans) / Créer une passerelle du monument de la résistance au tri postal (traverser le boulevard Joffre) / Ne pas changer le revêtement du parvis. Si passerelle, respect de l'architecture de la gare et praticité pour tous (surtout les personnes handicapées). Il faudrait aussi prévoir un passage couvert pour les piétons se ren-dant à la gare / Prévoir la traversée sécurisée de l'avenue de Laon entre le pôle aquatique et le pôle multimo-dal. Prévoir un cheminement piéton sécurisé (tapis roulant entre l'espace multimodal et l'entrée de la gare) / Nouer un accès à Clairmarais. Panneaux/signalétique à améliorer. Passerelle à réfléchir. Changer les pavés dans le cas de la suppression des accès taxis/bus. Une galerie couverte qui part de la gare jusqu’à la gare rou-tière / Très important la passerelle entre le parking Effia et Ibis / Manque de passages piétons autour de la

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 6

    gare. Créer une passerelle entre les deux côtés de la gare. Manque de signalétiques de la gare, dans les sou-terrains. Pavés glissant à cause de la pluie / Cheminement piéton plus adapté sur le parvis. Passerelle aé-rienne adaptée aux vélos, piétons, poussettes, suffisamment large, sans escalier, pente douce et adaptée aux PMR. Passage souterrain pas agréable actuellement. Liaison piétonne entre Jules César et parvis

    2.2. LE VELO ET LA TROTTINETTE

    Enquête (synthèse) :

    aménager de nouvelles pistes cyclables ;

    améliorer la continuité du réseau cyclable ;

    créer des parkings vélos/trottinettes sécurisés ;

    créer des stations de vélos en libre-service ;

    un service de location de vélos ;

    des bornes de recharges ;

    un service de réparation de vélos.

    Atelier (synthèse) : La première demande sur les vélos et trottinettes concerne l’aménagement d’un parking adapté, le plus souvent « sécurisé » (comme aux Pays-Bas, abrité, avec des bornes de recharge, un accès par un abonnement), certains proposent d’agrémenter le parking de casiers sécurisés et d’un service de gardiennage et réparation de vélos.

    Les participants demandent ensuite plus de pistes cyclables, mieux mises en réseau, pour sécuriser les déplacements vélos. À noter que la connexion entre le centre-ville et Clairmarais est également importante (cf la passerelle ci-dessus).

    Une table propose de préférer la location de vélos/trottinettes au libre-service avec abonnement.

    Atelier (contributions) : Une passerelle entre Clairmarais et place d'Erlon (accessible aux vélos, trottinettes et PMR). Désenclaver le quartier Clairmarais / Offrir un itinéraire protégé pour permettre un accès vélo de Reims centre à Clairmarais / Parking vélos comme en Hollande, pratique et pas cher. Associer le gardiennage et la réparation pour les vélos / Abris sécurisés avec bornes / Pistes cyclables partout. Importance de la sécu-rité des vélos et trottinettes (couvert). Plutôt location que libre-service avec abonnement / Parking sécurisé pour vélos et trottinettes + bornes de recharges pour vélos électriques. Faire un réseau de pistes cyclables avec accès sécurisé / Aménager de nouvelles pistes cyclables. Création d'une rotonde pour vélos. Trottinettes et vélos mis sur un socle. Pouvoir emprunter un vélo et savoir où le déposer / Sécurisation d'un parking vélo, avec une carte pour les abonnés. Rangement pour trottinette, casiers sécurisés pour les gros bagages

    2.3. LA VOITURE INDIVIDUELLE

    Enquête (synthèse) :

    créer des places de stationnement ;

    baisser le prix du stationnement ;

    faciliter l’accès à la gare et la circulation autour de la gare ;

    mieux indiquer les capacités de stationnement ;

    rendre la boucle du parvis en sens unique ;

    interdire l’esplanade aux voitures.

    Atelier (synthèse) : Pour la voiture individuelle, les participants proposent d’améliorer les conditions de stationnement (plus de places, baisse du prix, signalétique du parking côté

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 7

    Clairmarais, ajout de bornes électriques, ouverture du parking du Centre des congrès, nombre de places pour les PMR). Certains participants proposent parallèlement de faciliter la possibilité de laisser sa voiture en périphérie.

    Les participants évoquent ensuite le dépose-minute qu’il faut privilégier, des deux côtés de la gare, en y associant un nombre suffisant de places (10 places selon une table).

    En termes de circulation, il s’agit aussi de faciliter l’accès à la gare qui est compliqué, notamment depuis l’autoroute A4. D’autres proposent d’instaurer un sens unique sur la boucle du parvis.

    Les autres propositions :

    accessibilité voiture de la passerelle ;

    vidéo-verbalisation des accès.

    Atelier (contributions) : Rétablir une entrée de plus dans le Clairmarais en autorisant le tourne à gauche bou-levard Roederer en venant de la voie Taittinger pour tourner rue de Courcelles. A ce jour, y compris pour les cars, le seul accès à la gare Clairmarais est la rue Saint Brice et la petite rue du Trianon. En fait aucune infras-tructure routière n'a été mis en place lors de l'ouverture de la gare sur le Clairmarais / Création d'une passe-relle entre le parking et le pôle ouverte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Prévoir les flux de circulation (pas comme Bezannes) / Création d'un dépose minute des deux côtés. Stationnement pour voitures électriques / Améliorer l'arrêt minute. Laisser les voitures en périphérie. Il faudrait pouvoir se garer rapidement en sortant de l'autoroute. Ouvrir le parking du centre des congrès / Pas de stationnement longue durée. Etendre les places d'arrêt-minute (prévoir une dizaine de places au minimum), le plus près possible de la gare / Accroître les places de parking sur le secteur tri postal. Suffisamment de places PMR / Abaisser le prix du stationne-ment. Manque de signalétique pour le parking Clairmarais. Prévoir des prises pour les voitures électriques. Boucle du parvis en sens unique. Dépose minute sur l'esplanade / Créer un parking à étage avec une voie co-voiturage et arrêt minute distinct. Faciliter l'accès depuis la traversée urbaine (A4). Vidéo-verbalisation des accès

    2.4. LA VOITURE PARTAGEE

    Enquête (synthèse) :

    aménager un espace dédié au covoiturage ;

    rapprocher la zone d’arrêt-minute ;

    créer un service de voitures en libre-service.

    Atelier (synthèse) : Pour la voiture partagée, les participants demandent uniquement l’aménagement d’une aire dédiée au covoiturage qui doit être : au plus proche de la gare, bien séparée du stationnement plus long et bien signalisée, abritée.

    Les participants proposent aussi l’adaptation de cette aire aux personnes âgées et PMR.

    Atelier (contributions) : Aire de covoiturage dédiée (impératif) / Aménager un arrêt minute côté parvis et cô-té Clairmarais / Le covoiturage devrait se faire au pied de la gare et bien identifier la zone / Création d'un es-pace covoiturage (environ 10 places) avec un abri pour l'attente. Il faut continuer à permettre aux automobi-listes de pouvoir déposer leurs proches au pied de la gare / Rapprocher la zone d'arrêt minute au plus près de la gare. Bien signaler les différents espaces et places pour attendre / Arrêt minute handicapés/personnes âgées devant la gare. Pas de parking si une vraie zone d'arrêt minute dans le tri postal + route et circulation qui servira aussi au covoiturage et sans stationnement. Priorité au parking arrêt minute sur la zone tri postal qui garantit : parking vélo, covoiturage/pas de stationnement, arrêt minute voiture et bus / Espace dédié au covoiturage sur le tri postal, création d'un service de voitures en libre-service / Créer une vraie zone d'arrêt minute. Offre d'autopartage

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 8

    2.5. LE BUS (RESEAU URBAIN)

    Enquête (synthèse) :

    augmenter la fréquence des bus le soir ;

    décongestionner le parvis en décalant les quais de bus ;

    améliorer la lisibilité des arrêts de bus ;

    aménager de nouveaux abris bus.

    Atelier (synthèse) : Concernant le réseau Citura, les participants demandent une fréquence plus importante de passage, notamment le soir.

    Le positionnement des arrêts de bus fait débat, certains préfèreraient les conserver à proximité de la gare, d’autres les déplacer sur le pôle pour décongestionner le parvis. Une autre table propose de limiter les stationnements pour privilégier la rotation.

    Les autres propositions :

    aménager des abris plus grands et plus « lisibles » ;

    utiliser les bus pour améliorer l’accès depuis l’autoroute ;

    installer un guichet d’information.

    Atelier (contributions) : Plus de fréquence de bus. Développer une offre en étoile autour de la gare de Reims (difficulté d'accès depuis l'autoroute à la zone). Guichet d'informations / Agrandir les abris-bus / Rester à proximité de la gare. Bus en rotation et non en stationnement. Navettes plus fréquentes entre les gares (Oui bus, etc.) / OK / Réfléchir à l'idée de déplacer les bus (trafic important) / Pas d'arrêt ou ligne supplémentaire pour réseau urbain. Mais plus de fréquence de bus en soirée. Citura toujours au théâtre/opéra / Augmenter la fréquence des bus le soir. Décongestionner le parvis et l'esplanade vers le tri postal. Améliorer la lisibilité des arrêts de bus / Cf gare routière

    2.6. LE CAR (RESEAU INTERURBAIN)

    Enquête (synthèse) :

    créer une gare routière ;

    donner plus d’information sur les cars.

    Atelier (synthèse) : Les participants sont globalement favorables à l’installation d’une gare routière sur le pôle d’échanges multimodal en alertant sur l’importance d’y intégrer tous les types de bus (bus « Macron », Ouibus, Easyline…) et centralisant les services de car et taxis.

    Certains s’inquiètent de la place que prend une gare routière et trouvent l’espace trop contraint pour l’accueillir à cet endroit.

    D’autres proposent d’agrémenter cette gare routière de lieux d’attente et de repos chauffés.

    Atelier (contributions) : Faire le stationnement de cars au niveau du tri postal / Intégration des bus Macron / OK. Prévoir les commodités, signalétique / Si gare routière prévue : espace multimodal insuffisant donc dé-truire l'immeuble SNCF et ne pas installer les services de la ville / Plus d'informations, panneaux indicateurs de stations de bus / Une partie de la table veut une gare routière sur le tri postal proche de la gare. Une autre partie pense que la gare routière doit être ailleurs car insoutenable. Utiliser l'arrêt-minute pour les bus et non stationnement / Gare routière à l'emplacement actuel du parking / Gare routière commune aux cars, bus, taxis avec un local chauffé pour les attentes, des bancs ou un espace de repos. Ouvrir aux Oui bus, Easyline et autres compagnies

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 9

    2.7. LE TRAM

    Enquête (synthèse) :

    augmenter la fréquence le soir ;

    améliorer la signalisation depuis la gare TGV Reims Centre ;

    fluidifier l’interconnexion avec la voiture (ticket combiné parking-tram).

    Atelier (synthèse) : Concernant le tram, les participants partagent l’attente d’une plus importante fréquence le soir, évoquent la coordination des trams avec les arrivées de train, l’amélioration de la signalisation depuis la gare et de l’accessibilité aux PMR, notamment aux heures de pointe.

    Atelier (contributions) : Coordination des travaux le weekend avec les horaires de train / Ok pour le soir. Augmentation de la fréquentation du tram TGV Bezannes / OK / Réduire l'attente de 20 à 25 minutes à Be-zannes, à Reims. Améliorer la signalisation du tram à la sortie de la gare / Accès aux handicapés et poussettes très difficile voire impossible aux heures de pointe, à améliorer.

    2.8. LE TAXI

    Enquête (synthèse) :

    créer une file d’attente réservée ;

    déplacer les taxis.

    Atelier (synthèse) : Concernant les taxis, les participants préfèrent notamment les conserver au plus près de la gare (même si certains proposent de les installer au niveau du parking actuel côté centre-ville), mais aussi en augmenter le nombre à Reims.

    Atelier (contributions) : Ok / Laisser les taxis sur la cour de la gare / Pas suffisamment de taxis, VTC à Reims / Dans le grand parking arrêt minute / Taxis près de la gare

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 10

    3. LES AUTRES USAGES

    De la même façon que pour les usages liés aux déplacements, étaient présentées les demandes ou propositions concernant les autres grandes fonctions que l’on peut attendre d’un pôle d’échanges multimodal, que nous reprenons dans les encadrés. Suivent quelques phrases de synthèse et les contributions collectives recueillies lors de l’atelier du 7 février 2019.

    3.1. SE RESTAURER

    Enquête (synthèse) :

    améliorer l’offre existante en ajoutant restaurant ;

    sandwicherie, food trucks ;

    boulangerie (côté Clairmarais) ;

    café…

    Atelier (synthèse) : La plupart des participants évoquent une offre satisfaisante aujourd’hui (notamment avec la proximité de la place d’Erlon) ou souhaitent limiter la concurrence que de nouveaux points de restauration pourraient générer.

    Les autres propositions :

    installer un point de restauration type boulangerie (cafés, croissants) ;

    des distributeurs ;

    améliorer la signalétique vers les commerces côté Clairmarais (dont les boulangeries) ;

    installer un café côté Clairmarais.

    Atelier (contributions) : Faire connaître l'offre existante (se rapprocher des associations locales pour promou-voir les commerces de Clairmarais / Concurrence centre-ville / Pas de problèmes, bien desservi / Aller sur la place d'Erlon. Points de restauration de la gare déjà existants / A améliorer (boulangerie, café, croissanterie). Distributeur de boissons, d'aliments / Déjà place d'Erlon / Manque de signalétique de la boulangerie à Clair-marais, un café à Clairmarais

    3.2. SE DIVERTIR

    Enquête (synthèse) :

    stands d’animation ;

    évènements ponctuels sur le parvis ;

    animations culturelles.

    Atelier (synthèse) : Les participants soulignent un manque d’animation sur le parvis et proposent : la création d’un guichet d’information avec billetterie, d’une boîte à livres, de concerts/flâneries musicales.

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 11

    Deux tables alertent sur le double emploi que cela risque de faire avec les futures animations prévues sur les Promenades.

    Atelier (contributions) : Parvis côté Clairmarais : Aucune animation ! / Lieu agréable à vivre, création d'une billetterie / Pas assez d'informations derrière la gare / Double emploi avec ce qui est prévu sur les Prome-nades et proximité du centre-ville / Boîte à livres, concert flâneries musicales / Exceptionnel, il y a d'autres lieux proches

    3.3. ATTENDRE

    Enquête (synthèse) :

    améliorer l’espace public ;

    ajouter du mobilier urbain (bancs, poubelles, chauffages, bornes d’écoute de musique, sculptures, appareils de sport) ;

    des toilettes gratuites ;

    bornes de recharges téléphones

    Atelier (synthèse) : Pour faciliter l’attente, les participants soulignent l’importance d’installer des toilettes publiques et proposent la gratuité, l’ajout d’une préposée de garde.

    Deux tables proposent l’installation de bancs ou d’assises confortables.

    Les autres propositions :

    ajouter des bornes de recharges de téléphone (peu nombreuses) ;

    limiter l’installation d’appareils sportifs aux promenades.

    Atelier (contributions) : Sanisettes. Toilettes gratuites : avec une préposée de garde ("Dame pipi") / WC oui ! Bancs et poubelles OK, appareils de sport non ! / Ajouter les toilettes publiques / Tout à fait OK / Borne d'information sur Reims, signalétique moyens de transports / Bien équipées. Mettre des sanitaires / Création d'une vraie salle d'attente des deux côtés (bancs, chaises confortables…). Création de toilettes gratuites. Une seule borne de recharge des téléphones : en mettre d'autres.

    3.4. FAIRE DES COURSES

    Enquête (synthèse) :

    améliorer l’offre existante en ajoutant une petite surface ou une supérette ;

    des magasins de vêtements ;

    des commerces de proximité (cordonnerie, mercerie, couture, photocopie) ;

    un vendeur de journaux, un tabac.

    Atelier (synthèse) : De la même façon que pour l’offre de restauration, la plupart des participants estiment que la proximité du centre-ville et l’offre existante suffisent à combler ce type de besoins. Une table évoque le manque de place sur le périmètre du pôle d’échanges.

    D’autres proposent de réfléchir à l’ajout :

    d’un magasin de vêtements ;

    d’une aire de récupération de produits locaux ;

    de commerces côté Clairmarais.

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 12

    Atelier (contributions) : Magasins de vêtements ? Aire de récupération des paniers de producteurs locaux / Concurrence centre-ville / Non pas assez de place. Proximité du centre-ville, Monop' et Super U proches ! / Offres suffisantes, pas plus de commerces / Déjà existants / D'autres commerces côté Clairmarais

    3.5. S’INFORMER

    Enquête (synthèse) :

    meilleur affichage des horaires des trains/ bus ;

    Office du tourisme (horaires d’ouverture et lieu) ;

    panneaux d’informations sur la ville (touristiques, culturelles…) ;

    signalétique améliorée pour les transports ;

    personnel dédié à l’information ;

    développement d’une application dédiée à l’intermodalité.

    Atelier (synthèse) : Concernant l’office du tourisme, les participants proposent une rénovation permettant de la rendre plus visible, plus moderne. C’est aussi la création d’une signalétique pour situer le visiteur dans la ville et indiquer les lieux importants

    C’est ensuite la proposition de réserver un espace d’affichage pour l’ensemble des moyens de transports (plan du réseau de bus, correspondances…).

    D’autres participants proposent :

    la création d’une billetterie et de réservation ;

    d’une application sur la circulation et les bus.

    Atelier (contributions) : Affichage des correspondances et de tous les moyens de transports. Création d'une billetterie transports et de lieu de réservation de transports / Ajout de signalétique pour identifier les deux côtés de la ville (plans). Signalétique à renforcer / Amélioration de l'Office du tourisme : plus moderne, plus visible, plus accueillant… ET des bornes de recharge de téléphone ! / Panneaux d'information sur ce qui se passe sur Reims. Préciser le temps que l'on met d'un lieu à un autre / OK. Office du tourisme à rénover, à mo-derniser, à rendre fonctionnel / Signalétique à améliorer. Distributeur de plans de la ville et des bus/tram / Manque d'affichages, de fléchages piéton/vélo vers les lieux importants / Plan de Citura avec les horaires, si-gnalétique de l'annexe de l'Office du tourisme, infos prises à l'Office du tourisme, bornes d'information, ap-plis circulation, applis bus

    3.6. LES AUTRES SERVICES

    Enquête (synthèse) :

    garde d’enfants, bureau de poste ;

    borne de retrait de colis ;

    espace de coworking ;

    distributeur de billets ;

    vente de tickets de métro parisiens ;

    salle de prière ;

    conciergerie ;

    ajouter un piano côté parvis…

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 13

    Atelier (synthèse) : Les autres propositions des participants :

    un guichet d’information spécifique pour les PMR ;

    de vente tickets de métro ;

    l’aménagement d’un hall d’accueil spacieux et chauffé ;

    installation d’un bureau de poste ;

    d’un piano côté centre-ville ;

    d’un espace de coworking ;

    l’installation d’œuvres d’art.

    Atelier (contributions) : Création d'un guichet d'information spécial pour les PMR. Hall d'accueil spacieux et chauffé / Bureaux de poste actuels excentrés / OK / Piano côté parvis / Création d'un espace de coworking, vente de tickets de métro, piano, sculptures, tableaux…

    3.7. LES CONTRIBUTIONS LIBRES

    La feuille blanche annexée aux fiches de contribution a permis le recueil de propositions ou d’attentes différentes ou non directement en lien avec le projet d’aménagement d’un pôle d’échanges multimodal :

    Revoir globalement le plan de circulation

    Prévoir ailleurs l’installation de services administratifs (inquiétude concernant le peu de place disponible)

    Négociation de tarifs de stationnement moins élevés avec Effia

    Espace de graffitis

    Espace convivial avec bancs

    Revoir la liaison TER Reims centre-Bezannes (horaires, prix)

    Atelier (contributions) : Revoir le plan de circulation (voitures individuelles et covoiturage, taxis, bus Citura, bus interurbains, bus Macron) avec plus d'accès et sorties. Prévoir deux niveaux de circulation, un pour les voitures et un pour les bus / La surface (11 000 m²) semble limitée pour tous les aménagements et services à réaliser. En matière de stationnement de véhicules particuliers la ville de Reims peut négocier des tarifs accessibles avec la direction d'Effia dont le parking, depuis sa construction, est sous occupé / L'espace multimodal nous paraît res-treint pour envisager tous les usages. Ne peut-on pas construire ailleurs l'immeuble dédié au regroupement de certains services administratifs. En effet l'emprise au sol est trop importante et devrait être consacrée unique-ment au pôle d'échanges multimodal. De plus la circulation, le stationnement des employés ne va pas faciliter la circulation. La réserve foncière de la ville doit permettre de trouver un autre lieu / Possibilité de laisser des espaces libres pour les "graffeurs". Faire un endroit convivial avec bancs... / Voie repensée vers Bezannes et donc améliorer la liaison bus/tram/TER vers Bezannes et la gare routière / Ter Reims centre-Bezannes : adapter les horaires du TER pour les départs TGV vers Paris pour écourter l'attente. Revoir le prix du Ter de façon à fa-voriser ce mode de transport vis-à-vis de la voiture.

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 14

    4. RACONTEZ LE PÔLE D’ÉCHANGES MULTIMODAL

    Les participants à l’atelier étaient invités à raconter leur vision du pôle d’échanges multimodal à travers les yeux d’un personnage imaginé pour l’occasion. Chaque table avait un profil différent.

    Il ressort notamment de cette séquence l’importance de l’Office du tourisme pour tous, et notamment les rémois en quête

    d’idées pour animer leurs journées. L’information doit ainsi s’adapter aux différents types de besoins : avoir un interlocuteur parlant plusieurs langues, information à l’attention des riverains, aide au choix d’un restaurant, proximité avec les services à la mobilité et visibilité en sortant de la gare.

    4.1. PROFIL 1 – DENISE, JEUNE RETRAITEE

    Le profil : Mardi 8 juin à 10h, Denise, une retraitée active

    habitant place d’Erlon, se rend le matin à son club de bridge en

    bus (l’arrêt de son bus, auparavant square Colbert, est désormais

    dans le pôle d’échanges multimodal). Elle déjeune avec ses

    partenaires et revient chez elle en fin d’après-midi. Racontez-

    nous son passage sur le pôle d’échanges multimodal, de quel(s)

    service(s) profite-t-elle ? Qui elle rencontre ? Ce qu’elle voit

    et ce qu’elle fait ?...

    Histoire 1 :

    Denise part de la place d'Erlon un peu plus tôt puisque l'arrêt de bus est un peu plus loin. Elle rejoint le pôle d'échanges multimodal en passant par les Promenades. Denise fait une pause-café dans le nouveau café du PEM et achète un journal. De retour, elle passe chercher du pain à l'arrière de la gare en passant par la nouvelle passerelle/le nouveau passage. Elle passera prendre des informations touristiques à l'Office du tourisme pour organiser sa journée du lendemain avec ses amis du club de bridge. Elle traverse les Promenades et s'arrête jouer aux échecs avec des habitués.

    Histoire 2 :

    Denise est insatisfaite parce que son arrêt de bus est beaucoup plus loin (de même pour les arrêts de la rue Talleyrand qui sont tous sur l'espace multimodal). N'ayant pas à prendre un autre type de transport, l'espace ne lui est pas utile.

    4.2. PROFIL 2 – JAMES, TOURISTE ANGLAIS

    Le profil : Samedi 23 juillet, James, touriste Anglais tout juste

    arrivé à Paris, souhaite passer une journée à visiter les caves

    de Champagne. Il décide de prendre un aller-retour en train pour

    Reims. Son billet aller le fait arriver vers 9h du matin et son

    train de retour part à 19h45. Racontez-nous son passage sur le

    pôle d’échanges multimodal, de quel(s) service(s) profite-t-il ?

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 15

    Ce qu’il voit en arrivant et en repartant à la gare Reims

    Centre ? Comment s’informe-t-il ?...

    Histoire 1 :

    9h : Arrivée à quai de la gare, petit déjeuner à la gare (buffet ou autre)

    9h30 : Point d'info pour récupérer les modalités et les offres de visite des maisons de champagne (avec un interlocuteur parlant la langue)

    10h : Prend le city tour et s'arrête devant la cave souhaitée-retour

    12h : Une coupette puis re-city tour pour s'arrêter déjeuner sur le parvis de la cathédrale (visite la cathédrale et brûle un cierge pour être sûr de ne pas rater son train retour)

    15h : Shopping rue de Vesle et place d'Erlon

    17h30 : Retour vers le pôle d'échanges multimodal par le bus. Traverse les voies par la passerelle pour visiter la salle de la reddition

    19h : Retour à la gare, achat à la supérette de vins de Champagne

    19h30 : Monte dans le train (le cierge a bien servi !)

    Histoire 2 :

    Il se présente à l'Office du tourisme qui est dans la gare (amplitude horaire estivale). Il peut acheter un billet journée pour naviguer dans la ville avec la visite des caves. Il peut louer une voiture, un vélo ou une trottinette près de l'Office du tourisme, il choisira ce qui lui convient. Il doit pouvoir déposer ses bagages dans une consigne. Restauration : il choisira dans la liste que l'Office du tourisme lui aura fournie. Il voit l'Office du tourisme en arrivant, en repartant il regarde notre magnifique gare qui est l'une des plus belles du nord-est. Guichet de change pour prendre des livres sterling.

    4.3. PROFIL 3 – MATHILDE, ETUDIANTE CYCLISTE

    Le profil : Mathilde, étudiante logeant à proximité du campus

    Croix Rouge, est une cycliste assidue. Elle revient chez elle le

    weekend, dans l’Aisne, et prend donc le train le lundi matin et

    le vendredi soir. Racontez-nous son passage sur le pôle

    d’échanges multimodal en semaine et le weekend, de quel(s)

    service(s) profite-t-elle ? Que fait-elle et qui rencontre-t-

    elle ?...

    Histoire 1 :

    Lui permettre de mettre son vélo dans le tram si elle finit ses courses sinon elle emprunte les voies cyclables. Les services en gare : s'asseoir, parking le weekend en sécurité […] réparation et entretien, distributeur de fruits frais ravitaillé par circuit court. Attend son train et cherche à s'informer, se divertir et à rencontrer ses amis. Prend son train et recharge son vélo électrique, son smartphone, son ordinateur...

    Histoire 2 :

    Mathilde prend le train à Croix-Rouge avec un vélo. Elle le dépose dans l'espace vélo sécurisé et le lundi matin elle le reprend. Elle s'achète un sandwich et un magazine. Elle retrouve des amis au

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 16

    nouveau café « Le rendez-vous des amis ». Le lundi matin elle reprend le vélo direction Croix-Rouge et la fac. Par ailleurs en semaine, elle utilise du parking vélo sécurisé pour aller en ville.

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 17

    4.4. PROFIL 4 – NIKOLA, JEUNE PAPA

    Le profil : Nikola, jeune papa en congé paternité, avec son

    nouveau-né de quelques mois et sa fille de 4 ans, manie la

    poussette comme personne (même si c’est toujours compliqué sur

    les pavés…). Il attend sa correspondance entre deux trains et

    dispose de 2 heures qu’il décide de mettre à profit pour

    découvrir les nouveaux aménagements autour de la gare, ce fameux

    « pôle d’échanges multimodal ». Il cherche un endroit où attendre

    avec ses enfants. Racontez-nous son passage sur le pôle

    d’échanges multimodal, de quel(s) service(s) profite-t-il ?

    Comment occupe-t-il ses enfants (jeux) ? Comment change-t-il son

    nouveau-né ? Où dépose-t-il ses bagages ?...

    Histoire 1 :

    Ascenseur qui marche dans lequel on peut rentrer avec une poussette, des bagages… Espace toilette, propre, sans se faire voler la poussette, avec des toilettes enfants (lavabo bas, kit nettoyage WC, du papier, table à langer, chauffe biberon…). Zone pique-nique accessible avec poussette, aire de jeux reposante et couverte, sécurisée. Casier suffisamment grand. Garde d'enfants. Aller chercher un croissant ou viennoiserie artisanale, un jus d'orange bio, une bière pour le papa. Parcours ludique et éducatif

    Histoire 2 :

    Nikola traverse le hall d'accueil du PEM et dépose ses bagages à la conciergerie. Urgence ! Bébé est trempé, direction la nurserie où il trouve une table à langer, une biberonnerie et des toilettes pour les enfants.

    Bébé continue à pleurer. Pourquoi donc ? Encore Faim ? Sa sœur aussi et Nikola aussi...Direction l'espace restauration où papa mange un sandwich et sa fille un plat enfant.

    Zut plus de portable ! Pas de soucis, en sortant Nikola découvre un endroit où il peut recharger son portable.

    Petit moment de détente dans l'espace ludique (télévision, jeux, BD) et comme il fait beau, la famille se dirige vers les Promenades pour respirer le bon air rémois !

    4.5. PROFIL 5 – MARIE-CHRISTINE, EMPLOYEE DEFICIENTE VISUELLE

    Le profil : Marie-Christine travaille à Clairmarais et habite

    Bezannes, elle est déficiente visuelle. Le midi, elle va manger

    avec ses collègues place d’Erlon, elle traverse donc presque

    quotidiennement la gare. On lui a parlé de nouveaux « services »

    qui s’implanteront dans le futur pôle d’échanges multimodal

    qu’elle a hâte de découvrir. Racontez-nous son passage sur le

    pôle d’échanges multimodal, de quel(s) service(s) profite-t-

    elle ? Que fait-elle avec ses collègues (emplettes, détente…) ?

    Prend-elle d’autres moyens de transports pour aller autre

    part ?...

    Aucune contribution

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 18

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 19

    4.6. PROFIL 6 – ELIES, HABITANT CLAIRMARAIS

    Le profil : Eliès habite Clairmarais, le weekend il aime aller

    voir sa famille ou ses amis habitant dans le quartier Europe, qui

    n’est pas desservi par le tram. Heureusement, c’est un

    utilisateur très régulier de vélo et de trottinette. Il espère

    que le pôle d’échanges multimodal proposera des services adaptés

    à sa pratique. Racontez-nous son passage sur le pôle d’échanges

    multimodal, de quel(s) service(s) profite-t-il ? Où se gare-t-

    il ? S’il a un problème avec son vélo, peut-il en emprunter un ?

    Y a-t-il d’autres cyclistes ou « trotti-riders » comme lui ?...

    Eliès emprunte la passerelle sur la piste cyclable pour venir de Clairmarais côté gare. S'il est en forme il continuera avec sa trottinette, s'il ne veut pas faire un peu d'exercice il prendra le bus 15 direction Europe.

    4.7. PROFIL 7 – ZOE, EMPLOYEE A PARIS

    Le profil : Zoé habite Bétheny et travaille à Paris, elle fait

    donc l’aller-retour quotidiennement. Elle aimerait évoluer dans

    ces modes de déplacement et envisage de ne plus racheter de

    voiture personnelle. Détaillez les différentes options qui

    s’offrent à Zoé (covoiturage, bus, vélo, TC…) et racontez-nous

    son passage sur le pôle d’échanges multimodal, de quel(s)

    service(s) profite-t-elle…

    Plusieurs options pour faire le trajet Bétheny-gare (bus, vélo, voiture (covoiturage).

    Si Zoé arrête la voiture, le vélo est plus rapide que le bus.

    En vélo il y a besoin de : un parking sécurisé, voire une borne électrique, des casiers pour les vêtements et le casque, un accès simplifié entre le parking et les quais, faciliter l'attente (les équipements actuels le permettent avec le café, les tickets de métro...), des commerces côté Clairmarais.

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 20

    ANNEXE I – PLANS PRODUITS PAR LES PARTICIPANTS

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 21

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 22

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 23

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 24

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 25

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 26

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 27

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 28

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 29

  • Palabreo - CR-Reims-Tri-postal-Atelier-20190207.docx 30

    ANNEXE II – QUESTIONNAIRE D’ENQUÊTE

    Le questionnaire utilisé par les enquêteurs (les mêmes questions étaient en ligne), et les cartes distribuées pour inviter les personnes, n’ayant pas le temps, de répondre en ligne plus tard :